Shanghai ferme l’achat immobilier aux célibataires pour enrayer la flambée des prix des logements chinois


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité internationale


Immobilier particulier Chine

Les autorités chinoises veulent freiner la hausse des prix de l’immobilier et limiter les mouvements migratoires

À Shanghai et dans la plupart des grandes villes de Chine, les collectivités locales ont mis en place une nouvelle mesure pour limiter les migrations des provinciaux célibataires et lutter contre la hausse des prix en empêchant l’achat d’un logement dans une ville autre que celle du lieu de naissance.

Enrayer la flambée des prix des appartements chinois

Selon la China Real Estate Index System, la hausse des prix de l’immobilier a été de 33% entre juin et juillet 2012. Un constat inquiétant sachant que les prix des logements en Chine n’ont cessé de grimper dans 49 des 70 villes surveillées par le bureau national des Statistiques. 

Devenu un véritable casse-tête « chinois », le marché immobilier est devenu le secteur économique le plus surveillé suite à une forte régression de la croissance (-7.6 %). Pékin table sur une relance de l’investissement notamment dans l’immobilier. Pour cela, l’appui des banques est indispensable et dès le mois d’août, la China Banking Regulatory Commission a prié les financeurs de recouvrir leurs créances immobilières.

Réglementer l’accession à la propriété à Shanghai 

Désormais les célibataires qui migrent vers une grande ville devront rester en location à moins qu’ils souhaitent y fonder une famille. En clair, pour pouvoir acheter un logement sur Shanghai ou une autre grande ville chinoise, les résidents chinois devront désormais être mariés, ne pas déjà être propriétaires d’un bien et prouver leur position de locataire au cours des douze derniers mois en justifiant du paiement des impôts locaux. De plus, le bien acquis devra obligatoirement devenir la résidence principale du couple.
Pour Song Huiyong, directeur de la branche-conseil des agences immobilières Centaline, cette nouvelle disposition ne changera pas grand-chose à la hausse des prix de l’immobilier à Shanghai car peu de provinciaux achètent des appartements que se soit en banlieue ou dans les quartiers aux abords du centre-ville.


Date de mise à jour : 07/09/2012


Et aussi sur le même thème :

Immobilier Chine : Une crise de l’immobilier chinois aurait des répercussions sur l’économie mondiale 


L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers