Le dossier de location


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL’actualité locative


Faire une bonne impression est important pour rassurer le bailleur et décrocher une location

Si la recherche d’un appartement ou d’une maison demande de la persévérance et souvent beaucoup de temps, réussir à obtenir le bien désiré est surtout une histoire de dossier bien ficelé. Celui-ci doit rassurer votre futur propriétaire-bailleur sur vos capacités à régler le loyer, mais également sur votre sérieux et votre état d’esprit.

Vous êtes étudiant ? Retrouvez nos conseils pour trouver un logement sans exploser votre budget

 

Vous souhaitez louer un bien ? Attention à la première impression que vous donnez

Pour prendre rendez-vous, le téléphone reste préférable à l’email. Attention à l’horaire : évitez d’appeler après 21h par exemple. Choisissez un endroit où vous ne risquez pas d’être dérangé et présentez-vous de façon claire. Montrez-vous ouvert pour la date et l’heure de rendez-vous : plus vite vous visiterez, plus vos chances d’obtenir le logement seront grandes.

Le jour de la visite, choisissez votre tenue avec soin. Les jeunes ont tout intérêt à se faire accompagner par leurs parents, d’autant plus si ceux-ci se portent caution.

Profitez de la visite pour vous renseigner sur le montant et la distribution des charges ainsi que sur l’isolation et le système de chauffage (moins cher si collectif). Demandez également à voir les résultats du DPE (Diagnostic de Performance énergétique). Obligatoire, celui-ci vous donne le montant total des charges de chauffage sur un an.

 

Le dossier locataire idéal pour le bailleur

Comme le veut la loi Alur, un décret devrait bientôt fixer les documents que peut exiger un propriétaire de son futur locataire. En attendant, et avant toute visite, préparez avec minutie un dossier contenant une copie des documents le plus souvent demandés. À savoir :

  • Une copie de votre (ou vos) pièce d’identité
  • Vos derniers bulletins de salaire
  • Votre contrat de travail (ou une attestation de votre employeur)
  • Votre dernier avis d’imposition
  • Vos dernières quittances de loyer si vous êtes déjà locataire

Et bien sûr, un relevé d’identité bancaire.

 

Si vous pouvez prétendre aux APL ou AL (aides au logement), ajoutez à ces documents la copie de la simulation que vous aurez réalisée sur le site de la CAF.

Assurez-vous d’avoir autant de dossiers que de visites prévues. Apportez également les originaux.

Avant la signature du bail, le propriétaire (ou l’agence) ne peut exiger aucune somme d’argent de votre part. Après signature, demandez à votre propriétaire une quittance à chaque paiement.

 

La caution locative : indispensable !

Lors de la visite, le propriétaire exigera que vous présentiez une caution (un tiers pouvant, en cas de défaillance de votre part, régler les loyers). Cette personne devra également présenter un dossier attestant de sa capacité à payer (soient les mêmes documents que vous : bulletins de salaire, avis d’imposition, pièce d’identité…).

S’il n’y a aucune obligation à ce que la personne se portant caution soit de la famille du locataire, les propriétaires préfèrent souvent qu’il existe un lien familial entre les deux. De plus, il est absolument nécessaire qu’elle réside en France.

 

Attention : un propriétaire ayant souscrit une assurance contre les loyers impayés ne peut exiger une caution de votre part (art. 22-1 loi du 6 juillet 1989) sauf si vous êtes apprenti ou étudiant. De plus, dans ce dernier cas, vous pouvez bénéficier de la Caution locative étudiante (Clé) mise en place en 2014. Si aucun de vos proches ne peut se porter caution, sachez qu’il existe un système de caution solidaire bancaire. En contrepartie d’une cotisation s’élevant généralement à 1% du loyer (plus charges) votre banque s’engage à régler le loyer en cas de défaillance de votre part. Enfin, de nombreux propriétaires se tournent aujourd’hui vers les assurances pour loyers impayés (GRL et GLI). Dans ce cas, le locataire doit pouvoir justifier d’un salaire d’un montant minimum de deux fois le loyer.

Publié par

 

Date de mise à jour : 05/09/2015

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers