Qui sont les propriétaires français ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Une majorité de propriétaires appartient à la classe moyenne

Les propriétaires français ont-ils vraiment le porte-monnaie bien rempli ?

La tentation de taxer les plus-values immobilières sur les résidences principales refait surface au sein du gouvernement. Défendue par le président Emmanuel Macron, cette idée n’est toutefois pas soutenue par le ministre du Logement Julie Denormandie. Pour ce dernier, il est essentiel de préserver le pouvoir d’achat des propriétaires français. Car contrairement aux idées reçues, les propriétaires sont loin d’être majoritairement des nantis. En réalité, seul un tiers des propriétaires fait partie de la catégorie des plus aisés. Selon la dernière étude de l’Insee sur le sujet, deux tiers d’entre eux appartiennent à la classe moyenne, voire même à la classe inférieure. Alourdir la fiscalité des propriétaires ne serait donc pas une bonne optique. Pour Pierre Hautus, directeur général de l’Union nationale de la propriété immobilière, taxer les plus-values sur les résidences principales aurait des effets désastreux sur le pouvoir d’achat des ménages. Les propriétaires seraient par ailleurs contraint de revoir à la baisse leur budget rénovation ce qui dégraderait le parc immobilier français déjà en partie vieillissant.

 

Résidence principale : qui sont les propriétaires aujourd’hui ? 

En matière d’âge, les propriétaires ont, pour deux tiers entre eux, plus de 50 ans. Ils font partie de la génération de ceux qui ont travaillé dur pour accéder à la propriété, un patrimoine qu’ils souhaitent pouvoir transmettre à leurs enfants. Néanmoins les plus jeunes ne sont pas en marge. C’est même chez les moins de 30 ans que la part de propriétaires a le plus progressé ces dernières années, augmentant de +3.4 points entre 2010 et 2015. Une progression qui s’élève à +2.2% chez les trentenaires. L’attractivité des taux immobiliers et les aides à la pierre comme le prêt à taux zéro ont souvent été des leviers pour leur permettre d’acheter leur résidence principale. Mais la politique des banques en valeur des primo-accédants a également pesé dans la balance.

En matière de situation de famille, les cas de figure sont équilibrés : 28.7% des propriétaires sont seuls, 32.5% sont des couples sans enfants et 31.7% sont des couples avec enfant.

Publié par


Date de mise à jour : 06/03/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers