Mal logement, Fondation Abbé Pierre : La France compte 3.5 millions de mal-logés


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Fondation Abbé Pierre

Mal logement, Fondation Abbé Pierre

La Fondation Abbé Pierre vient de publier son 15ème rapport sur la situation du mal-logement en France. Les chiffres sont alarmants, rappelant que la crise du logement ne cesse de s’aggraver. Au total, ce sont dix millions de personnes en France qui sont affectées par la crise du logement.

Chiffres du mal logement publiés par la Fondation Abbé Pierre :

  • 100.000 personnes sont sans domicile fixe
  • 3.500.000 personnes sont mal-logées
  • 6.500.000 personnes sont en situation de « grande précarité » et peuvent basculer au moindre accident de la vie (perte d’emploi, séparation…) dans le mal-logement

La Fondation Abbé Pierre rappelle que 600.000 enfants subissent le mal logement. Contraints de vivre dans un logement surpeuplé, indécent ou insalubre, le mal logement affecte ces enfants tant au niveau de leur scolarité, de leur santé que de leur sociabilité.

Mal logement, Fondation Abbé Pierre : coût du logement

La hausse du coût du logement est en partie responsable de la montée du mal logement en France. Se loger coûte de plus en plus cher rappelle la Fondation Abbé Pierre dans son dernier rapport. Ainsi en cinq ans, la dépense moyenne annuelle pour se loger a augmenté de 23%, passant de 7.900 euros en 2002 à 9.700 euros en 2007.
Le coût des charges, notamment la dépense chauffage, n’a de cesse d’augmenter (+20% entre 2001 et 2007), mettant de nombreux foyers en précarité énergétique. Une situation préoccupante qui induit des problèmes de santé ( humidité responsable de maladies respiratoires) ou conduit à des pratiques dangereuses (calfeutrage des aérations, utilisation continue de systèmes de chauffage d’appoint…).

Mal logement, Fondation Abbé Pierre : propositions

La Fondation Abbé Pierre suggère un certain nombre de propositions pour lutter contre le mal-logement en France.

Parmi les préconisations de la Fondation figurent :

  • Un encadrement du prix des loyers lors d’une relocation comme c’est le cas en Allemagne. « Aujourd’hui, quand vous restez dans un logement, la hausse annuelle du loyer est limitée en fonction de l’ indice de référence des loyers » explique Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé Pierre. « Mais quand l’appartement se libère, là, le propriétaire peut augmenter son prix librement. Même s’il n’a pas fait de travaux ».
  • Un quota minimum de 30% de logements à bas loyers pour tout programme immobilier de plus de 10 logements
  • L’attribution d’un « chèque énergie » aux foyers les plus modestes

Date de mise à jour : 03/02/2010

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers