Le chèque énergie


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


En raison du coût du chauffage, de nombreux ménages ont froid chez eux

Les ménages aux revenus les moins élevés peuvent bénéficier du chèque énergie pour régler leurs dépenses de chauffage. Explications.

 

Dépenses énergétiques dans l’habitat : qu’est-ce que le chèque énergie ?

Mis en place début 2018 par le gouvernement, le chèque énergie est une aide allouée aux ménages modestes permettant de compenser le coût de l’énergie et de limiter les difficultés que rencontrent certains français pour se chauffer l’hiver. Conscient des difficultés que rencontrent les ménages, le Premier ministre Edouard Philippe a récemment annoncé une réforme du chèque énergie au 1er janvier 2019. Son montant va être augmenté de 50 euros et le nombre de bénéficiaires va également augmenter avec 2.2 millions de nouveaux bénéficiaires en plus. Au total, près de 5.8 millions de Français vont ainsi recevoir un chèque énergie en 2019.

 

Quels sont les seuils de revenus à respecter pour bénéficier du chèque énergie ?

Le chèque énergie est délivré selon les revenus et la composition du ménage. Pour en bénéficier, il faut également occuper un logement imposable à la taxe d’habitation. Le calcul est réalisé selon le revenu fiscal de référence par Unités de Consommation (UC). Une personne seule équivaut à une unité. Pour une famille, la seconde personne compte pour 0.5 unités et les personnes suivantes pour 0.3 unités.

Pour bénéficier du chèque énergie, le revenu fiscal de référence divisé par le nombre d’unités du foyer ne doit pas excéder 7.700€ pour une personne seule et 11.550€ pour un couple. Le plafond est ensuite relevé de 2.310€ par personne supplémentaire dans le foyer.

 

Aide pour payer son chauffage : quel est le montant du chèque énergie ?

Les montants attribués varient entre 48 € et 277 € selon le revenu par unité obtenu et la composition du foyer. Une personne seule pourra toucher entre 48 et 144 € selon ses revenus. Un foyer comptant entre 1 et 2 UC obtiendra aussi selon ses revenus un chèque énergie de 63 à 190 €. Et au-delà de 2 UC, le montant du chèque énergie varie entre 76 et 227 €.

 

Utilisation du chèque énergie, comment faire ?

Le chèque énergie permet de payer ses factures (électricité et gaz), de faire l’achat de fioul domestique ou de bois, mais aussi de régler des professionnels RGE dans le cadre de travaux d’isolation réalisés sur le logement.

Si vous êtes bénéficiaire du chèque énergie, vous profitez également d’avantages auprès de votre fournisseur de gaz ou d’électricité, notamment l’espacement des relances et le maintien de la puissance souscrite en période hivernale en cas d’impayés.

Enfin, le chèque énergie est directement adressé aux bénéficiaires. En 2019, il devrait être revalorisé de 50 €.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 21/11/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers