Les taux restent bas


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


En 2018, l’âge moyen des emprunteurs a été de 36 ans

Les taux immobiliers continuent d’être bas en janvier et février 2019

L’année 2019 commence en fanfare en matière de taux immobiliers. Les excellentes conditions de crédit accordées en 2018 se poursuivent. Après un mois d’octobre 2018 record, avec des taux pouvant s’établir à 1.20% sur 20 ans, ces derniers affichent une belle stabilité. Les particuliers qui ont un projet d’achat immobilier, qu’il s’agisse de l’acquisition d’une résidence principale ou d’un investissement locatif, peuvent donc se lancer sans crainte d’avoir à supporter des mensualités trop lourdes. Selon les calculs de La Centrale de Financement, courtier en prêt immobilier, les taux moyens en février restent stables pour les durées d’emprunt de 12 et 20 ans. Ils enregistrent une légère baisse de 0.01% sur 10, 15 et 25 ans et de 0.02% sur 7 ans.

Plus concrètement, les particuliers qui souhaitent emprunter en février peuvent espérer décrocher un taux moyen de :

  • 0.84% sur 7 ans
  • 1.01% sur 10 ans
  • 1.16% sur 12 ans
  • 1.24% sur 15 ans
  • 1.45% sur 20 ans
  • 1.71% sur 25 ans

Dans les faits, cela signifie qu’un ménage qui emprunte 150.000 euros sur 25 ans pour financer l’achat d’un logement va régler des mensualités de remboursement de 614.85 euros pour un coût total de crédit de 34.455 euros.

Comme toujours, les très bons dossiers peuvent négocier des conditions encore plus intéressantes. Selon les analyses du courtier, les meilleurs taux restent en février identiques à ceux proposés en janvier, à savoir de 0.70% sur 10 ans, 0.90% sur 12 ans et 1.25% sur 20 ans.

 

Qui emprunte ? Pour quel achat ?

D’après le portrait de l’emprunteur 2018 dressé par le courtier immobilier Meilleurtaux.com, l’âge moyen de l’emprunteur français a été l’an dernier de 36 ans (contre 36.9% en 2017) et les revenus de son ménage se sont établis à 4.376 euros. Il a en moyenne emprunté 216.662 euros pour une transaction d’environ 234.162 euros et a justifié d’ un apport personnel de 18.500 euros.

Quant aux demandes de financement, elles concernent en grande partie l’acquisition d’un bien principal. En décembre 2018, 82% des emprunts ont servi à financer un logement principal alors que les investissements locatifs n’ont représenté que 17% des dossiers.

 

Des crédits immobiliers moins nombreux en début d’année 2019 ?

Si les taux continuent de sourire aux emprunteurs, les incertitudes liées à la mise en place du prélèvement à la source risquent de provoquer un report des projets d’acquisition au cours du 1er semestre 2019. Ainsi, bien que , le nombre de souscription pourrait baisser.

 

Publié par


Date de mise à jour : 08/02/2019

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers