De quel montant doit être l’apport personnel ?


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreLa fiscalité immobilière


Pour financer l’achat d’une maison, l’apport personnel est, comme la dernière pièce d’un puzzle, souvent indispensable.

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bien qu’il ne soit pas obligatoire, l’apport personnel permet d’obtenir de meilleures conditions pour votre emprunt. Alors avant de penser crédit immobilier, faites le point sur votre épargne.

 

Apport personnel : la bonne somme pour un bon crédit immobilier

Même si certaines banques délivrent parfois des crédits immobiliers sans apport, ce geste reste généralement rare et réservé aux meilleurs dossiers. Pour obtenir votre prêt, mieux vaut en effet pouvoir poser sur le bureau de votre conseiller bancaire au moins 10 % du montant que vous désirez emprunter. Ce qui signifie que, pour un crédit immobilier de 150.000 €, vous devrez verser au moins 15.000 € d’apport personnel.

 

Mieux encore, si vous avez la capacité d’apporter une somme égale à 20 ou 30 % de votre achat, vous passerez alors dans la catégorie des « très bons dossiers ». Votre banquier sera alors tout disposé à vous faire profiter de meilleures conditions pour votre emprunt immobilier.

 

Prêt immobilier : la situation professionnelle joue sur le montant de l’apport exigé

Dans les faits, si les banques exigent souvent de 10 à 30 % d’apport personnel pour vous délivrer un emprunt, tout dépend de votre situation personnelle. Si vous êtes en couple et que vous justifiez tous les deux d’un CDI, votre conseiller a de bonnes chances de vous faire entièrement confiance avec seulement 10 % d’apport personnel. De même si vous êtes fonctionnaire et que vous bénéficiez de la sécurité de l’emploi. En revanche, si vous êtes un jeune actif célibataire, ou au sein d’un couple tous deux en CDD, ou en contrat intérimaire, votre conseiller risque fort d’exiger un apport personnel d’au moins 30 % pour accéder à votre demande. Entre les deux, un apport de 20 % sera souvent exigé des couples où seul l’un dispose d’un CDI (le partenaire étant en CDD).

 

Financement immobilier : l’apport personnel est-il obligatoire pour obtenir un crédit à l’habitat ?

Au final, la décision revient toujours à la banque, aucune loi ne venant fixer l’obligation d’un apport personnel à la souscription d’un crédit immobilier. Toutefois, vous devez savoir que plus celui-ci sera important, plus vous aurez accès à des conditions avantageuses pour votre prêt : taux d’intérêt réduit et capacité d’emprunt plus élevée. Sans oublier qu’un apport important réduit également le montant à emprunter et facilite l’obtention du crédit. Et si certains acheteurs réussissent (avec leur épargne, un héritage ou la vente d’un bien) à faire monter leur apport personnel à 40 voire 50 % du prix de leur achat, en moyenne et sur l’année 2017, l’apport personnel s’élevait à titre d’exemple à 15 % du budget total.

 

Publié par


Date de mise à jour : 14/12/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2019

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers