L’immobilier plombe le budget des ménages


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreL'actualité nationale


Se loger coûte de plus en plus cher

Se loger coûte de plus en plus cher. Et si la hausse des carburants alimente depuis quelques semaines la colère des « gilets jaunes », l’immobilier plombe bel et bien le budget des ménages français.

 

Immobilier : les Français dépensent 30 % de leurs revenus pour se loger

Difficile de faire la part des choses dans toutes les revendications des « gilets jaunes ». Une chose est certaine, cette grogne s’inscrit dans une augmentation continue et durable du coût de la vie et des dépenses fixes des ménages : cantine, impôts, abonnement téléphonique et internet… Une étude portant sur 11.000 foyers vient de confirmer que ces contraintes représentent aujourd’hui 61 % du budget des Français. Soit 2 points de plus qu’il y a seulement 6 ans (58,8 % en 2012). Et, durant cette même période, les ménages ont perdu 5 % de « reste à vivre ».

 

Mais il faut dire que cette hausse ne date pas d’hier. La part du loyer, les charges de copropriété, le coût du gaz et de l’électricité ou encore le poids du chauffage dans le budget des ménages est passée de 11 % dans les années 60 à 29 % en 2016 (chiffres Insee).

 

Le découvert bancaire de plus en plus utilisé pour pallier aux dépenses liées au logement

L’une des raisons de cette hausse, hors de l’augmentation des prix, tient principalement dans le changement de nos modes de vie. Les familles monoparentales sont en effet plus nombreuses, faisant diminuer la taille du foyer d’une personne (de 3,3 personnes/foyer en 1960 à 2,2 personnes en 2014). Et lorsqu’une séparation surgit, la part du loyer augmente forcément.

 

Certains français se voient même contraints de souscrire un crédit renouvelable ou avoir recours au découvert bancaire pour déménager. Et tout comme le crédit, le découvert est devenu une variable d’ajustement selon les commanditaires de cette étude (BNP Paribas Personal finance). Il faut dire qu’en plus de l’augmentation du coût de l’immobilier, les ménages ont vu leur consommation multiplier par deux depuis 1945.

 

Publié par l’équipe éditoriale de


Date de mise à jour : 05/12/2018

L'IMMOBILIER 100% ENTRE PARTICULIERS - Tous droits réservés 2018

Vendez votre bien entre particuliers
Créez une alerte immobilière


Annonces de  Maisons entre particuliers

Annonces d' Appartements entre particuliers

Annonces de  Terrains entre particuliers

Annonces de  Commerces entre particuliers